LE PROJET

Minera c’est la rencontre de 4 artistes issus de différents horizons. La danse, la guitare, la contrebasse et les percussions sont complices pour bousculer les codes traditionnels et proposer un flamenco qui flirte avec le jazz, les rythmiques cubaines et la danse contemporaine. Après s’être fait connaître dans le Grand-Est, Minera développe sa dimension nationale avec une première date en 2018 dans la programmation officielle du prestigieux festival Arte Flamenco.

MÉDIAS

LES ARTISTES

ÖKRÖS CSABA
Guitare

GESSA ASSUNTINA
Danseur.euse

EMMANUEL HARANG
Contrebasse

JORDAN JUAN CAMILO
Percussions

À partir de 2016, un projet se forme, réunissant des musiciens issus de différents horizons (rock, jazz, musiques latines) et des artistes de flamenco. Ce qui motive cette rencontre, c’est le désir de fonder un projet où le flamenco pourrait s’affranchir de la tradition et bousculer ses codes pour réconcilier la culture de ses participant·e·s et le fruit de leur exploration personnelle du flamenco. En 2018, le quartet Minera est né et monte son premier spectacle Minera Nueva.

LES BESOINS TECHNIQUES

La formation dispose des éléments suivants :

– Guitare flamenco électro-acoustique équipée d’un système de préamplification Fishman Prefix problend

– Ampli Fishman mini Loudbox avec DI intégrée.

– Plancher de bois (tablao) adapté à la danse flamenco (Dimension : Longueur 2m40, largeur 1m60) + 4 Micros de surface : Superlux E303/E304/ Pra52 avec câbles XLR adaptés

– Pédale MXR delay carbon copy avec alim.

– Cajon : avec micro Beta 91

– Tom Basse : avec micro dynamique type MD 421 ou SM 57 + Petit pied de micro avec perche

– Cymbales et chime : avec micro statique type SM 81 + Petit pied de micro avec perche

– Tubes : avec micro statique type SM 81 + Petit pied de micro avec perche

– Contrebasse avec ampli contrebasse

Déplacements sans voiture, en train ou avion, la formation ne pourra ramener que les éléments suivants :

– Guitare flamenco électro-acoustique équipée d’un système de préamplification Fishman Prefix Problend

– Ampli Fishman (selon possibilité de transport)

– 4 Micros de surface avec câblage XLR

– Cajon : Beta 91

– Tom Basse : micro dynamique type MD 421 ou SM 57 + Petit pied de micro avec perche

– Cymbales et chime : micro statique type SM 81 + Petit pied de micro avec perche

– Tubes : micro statique type SM 81 + Petit pied de micro avec perche

 

L’organisateur fournira nécessairement un plancher en bois contreplaqué de teinte sombre de préférence, de dimensions minimum 4m en longueur et 3m en largeur.

En cas d’impossibilité de transport de l’ampli Fishman, l’organisateur devra mettre à disposition un ampli similaire en termes de fonction et de qualité et/ou un micro pour guitare flamenco (Shure PG81/ Beta57/ Neumann KM184). Mettre à disposition une contrebasse de taille moyenne équipée d’un système d’amplification ainsi qu’un ampli de contrebasse.

Installation

– L’installation technique (sonorisation, lumière) est sous la responsabilité de l’organisateur du spectacle. Tout devra être en état de fonctionnement à l’heure des balances.

– Le système de diffusion ne sera jamais posé sur scène mais sur des ailes de son ou clusté, en tous les cas désolidarisé de la scène,

– La console façade sera obligatoirement placée dans l’axe de la scène et pas au fond de la salle, ni sur les côtés. Scène

– La scène doit être adaptée en termes d’espace pour accueillir le plancher de danse (tablao), les musiciens ainsi que les instruments + les retours.

– Configuration minimale : Ouverture de 6 à 9 m et profondeur de 4 mètres.

– Elle doit être plate, horizontale, stable, facile d’accès. Pouvoir circuler de cour à jardin.

– Prévoir 1 chaise HAUTE pour le guitariste (sans accoudoirs et si possible en bois).

– Prévoir des serviettes sur scènes.

– Dans le cadre de partage de la scène avec d’autres artistes, leurs backlines devront être enlevées de celle-ci ou masquées.

– Temps d’installation : 50 min. Balances : 45 min.

– Temps démontage : 30 min max. Lumières

– Pour le guitariste et percussionniste : douches ou/et découpe.

– Pour la danse : douche ou découpe sur le tablao.

-Face : 6 PC chaud et légèrement ambré (151, 152, 125, 353, ou équivalent).

-Contre : 8 PC pour 2 ambiances (chaud (tons rouges) / froid (tons violines)) 12 PAR64 avec 2 ou 3 couleurs (2*6 ou 3*4)

-Latéraux : 2 pieds à cour et 2 à jardin avec sur chacun : 4 PAR64 pour deux ambiances chaud ou froid.

– Une conduite lumière du spectacle sera adressée au technicien lumières. Sonorisation / retours Le système devra pouvoir délivrer une puissance sonore de 110 dbA à la console de mixage. Il devra être intelligible dans toute la gamme de fréquence 50 hertz à 20 000 hertz et être cohérent en phase.

– Système de diffusion stéréo larges bandes de puissance adapté au lieu + SUBGRAVES.

– Table de mixage 24 pistes avec alimentation fantôme.

– Effets : Reverb, compression.

– 6 retours dont 4 circuits (voir schéma) : 3 retours pour la danse, 1 retour pour la guitare, 1 retour pour le percussionniste, 1 retour pour le contrebassiste. Les retours ne doivent pas cacher les pieds de la danseuse, par conséquent ils doivent se situer sur les côtés.